Santé : Prévention cardiaque

Dr. Olivier Brimont et du Dr. Zouheir Souissi, cardiologues à la Polyclinique Vauban

À travers son blog, la Mutuelle Just cherche à vous proposer des articles pertinents. À la fois des témoignages, de l’actualité et des conseils. On se retrouve aujourd’hui pour parler cœur et prévention cardiaque.

Partons à la rencontre du Dr. Olivier Brimont et du Dr. Zouheir Souissi, cardiologues à la Polyclinique Vauban de Valenciennes, qui nous indiquent les symptômes qui doivent nous alerter sur un possible souci cardiaque.

Prévention cardiaque : douleurs dans la poitrine

En cas de douleurs dans la poitrine, les secours doivent être très rapidement contactés pour un transport immédiat dans un service d’urgences. On ne plaisante pas avec son cœur, c’est pourquoi il est essentielle d’avoir une prise en charge rapide lorsque ces douleurs se manifestent. C’est une fois sur place, qu’un électrocardiogramme et des bilans sanguins permettront de poser un diagnostic qui peut, avec ce symptôme, être celui d’un infarctus.

Si c’est le cas et selon sa gravité, le patient sera orienté vers un service conventionnel de cardiologie ou une unité de soins intensifs cardiologiques. En cas d’extrême urgence, une prise en charge en salle de coronarographie sera nécessaire pour «déboucher» le vaisseau obstrué.

Essoufflement anormal

L’essoufflement anormal peut être le signe d’une insuffisance respiratoire. Une échographie du cœur permettra ainsi de vérifier s’il s’agit d’une insuffisance pulmonaire ou cardiaque. Si il y a une insuffisance cardiaque, cela signifie que le cœur ne parvient plus à «pomper» correctement. Une hospitalisation de courte durée peut être nécessaire afin d’administrer et d’adapter le traitement médicamenteux.

Malaise ou syncope

Qu’il s’agisse d’un malaise ou d’une syncope, il y a de nombreuses causes possibles. Des examens tels que l’électrocardiogramme, l’échographie du cœur et le bilan sanguin permettront de se positionner. Il peut parfois s’agir d’un traitement mal adapté ou d’une hypotension liée au traitement. La question du recours à un pacemaker peut alors se poser.

Prévention cardiaque : les palpitations

La prise en charge sera identique à celle des malaises ou syncopes. L’essentiel est de se présenter aux urgences au moment de la crise de palpitations pour qu’un électrocardiogramme puisse être réalisé immédiatement. Le traitement pourra être une exploration électrophysiologique ou un traitement médicamenteux. Dans le cas d’un soucis « bénin », la patient pourra même s’abstenir de tout traitement.

Grâce à cette petite liste prodiguée par nos experts, soyez prêt à réagir en cas de manifestation de ces symptômes. Que ce soit vous ou un de vos proches qui y soit confronté, vous saurez désormais la démarche à suivre.

La Mutuelle Just propose des gammes de complémentaires santé adaptées à tous les adhérents en fonction de leur âge, de leur situation familiale et de leurs besoins. Nous proposons également des contrats de prévoyance en cas de décès, blessure ou perte d’autonomie afin de vous apporter une solution lorsque les risques de la vie apparaissent.

Partager sur :