« La mutuelle communale est un plus pour nos concitoyens »

La mutuelle communale se développe en France. Cette offre de complémentaire santé présente l’avantage d’utiliser l’effet de groupe pour proposer des tarifs préférentiels. Elle est également un excellent moyen de ramener des personnes ayant renoncé aux soins faute de moyens dans un parcours de soins classique. Dans les Hauts-de-France, la Mutuelle Just a été la première à saisir l’importance de permettre aux habitants des communes de profiter de tarifs négociés. Nous vous proposons aujourd’hui le témoignage de l’un de nos partenaires communaux.

Marchiennes, Nord. Sa célèbre abbaye. Sa forêt domaniale. Et son grand soleil en ce jour caniculaire de juillet. C’est autour d’un verre d’eau fraiche que nous rencontrons Claude Merly, Maire de la ville, et Hélène, responsable du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS). Le sujet du jour : la mutuelle communale mise en place depuis plus d’un an.

« La mutuelle communale la plus intéressante était la Mutuelle Just »

« J’avais vu passer un article dans les journaux sur le sujet et nous avions de temps en temps la question de la part de certains habitants de la commune, raconte Claude. J’ai donc commencé à m’intéresser au sujet. J’ai consulté quelques-uns de mes homologues et j’ai réalisé qu’une mutuelle communale pourrait être un plus pour mes concitoyens ». Car, quand il s’agit du bien-être de ses administrés, M. le Maire ne transige pas.

Porté par le CCAS de la ville, le projet de mutuelle communale fait son chemin dans les règles. La Mutuelle Just, bien implantée dans le secteur, est consultée, tout comme plusieurs autres acteurs de la complémentaire santé. « Nous nous sommes renseignés auprès de plusieurs mutuelles, explique Hélène, qui gère actuellement avec sa collègue Catherine le partenariat avec notre organisme. La plus intéressante restait Just. Ce choix a été acté en conseil municipal et le partenariat a pu démarrer ».

« L’organisation est top, il n’y a rien à redire »

Réunions publiques, mise en place d’une permanence, outils de communication, tout est mis en œuvre par notre mutuelle pour informer les habitants de cette nouvelle offre solidaire. Ce qu’apprécie M. Merly : « Plus il y aura d’adhérents dans la commune, plus ce sera intéressant pour tout le monde, confirme-t-il. Le fait que Just dédie un conseiller pour des permanences régulières est, dans ce cadre, tout à fait appréciable ». La responsable du CCAS renchérit : « Tout se passe bien. L’organisation est top, il n’y a, pour l’instant, rien à redire. Les réunions publiques ont bien fonctionné et il y aura quatre permanences d’ici la fin de l’année ». De quoi permettre aux 4 600 Marchiennois d’avoir toutes les informations nécessaires pour faire leur choix.

Partager sur :