Enfant et chaleur : les bons réflexes à avoir

Le Dr. Solange Moore, pédiatre, nous explique les bons réflexes pour protéger nos enfants de la chaleur.

C’est l’été et, selon où l’on se trouve, la chaleur est déjà fortement présente ou le sera bientôt. Or, l’enfant est sensible à la chaleur. Comment prémunir nos enfants de la chaleur ? C’est ce que se propose de nous expliquer le Dr. Solange Moore, pédiatre à la Polyclinique du Parc de Saint-Saulve.

Quel est le premier réflexe à avoir vis-à-vis de la chaleur pour nos enfants ?

Tout d’abord, hydratons-les !

Les corps des bébés ont une teneur en eau plus importante que la nôtre. Un nourrisson se déshydratera beaucoup plus vite qu’un adulte.
Il faut lui proposer à boire de façon très régulière car un bébé ne manifestera pas sa soif si ce n’est lorsqu’elle le gênera et le rendra grognon !

Dans les cas de fortes chaleurs, on ne donne que de l’eau et toujours de l’eau. Seule l’eau désaltère ! Les jus de fruits et le lait ne sont pas indiqués dans ce cas.

D’autres moyens pour réguler la chaleur d’un enfant ?

Il est du devoir des parents de les aider à se “refroidir “.
Il faut privilégier les habits amples : avec un T-shirt ample ou une robe, un bébé aura moins chaud qu’avec un body. Et oui, un bébé peut très bien jouer tout nu également, quand la température ambiante avoisine les 28 -30°C.

On peut ensuite utiliser l’eau de manière externe : en brumisant et en laissant patauger dans un bain un peu plus frais que d’habitude (aux alentours des 35°C. S’il est petit, un “bain enveloppé” peut l’aider l’enfant à réguler sa chaleur, si vous en maîtrisez la technique.

Du côté de l’alimentation aussi, il est possible d’agir. En chauffant moins les aliments ou en privilégiant les aliments riches en eau (melon, pastèque, nectarines…)

Vous nous disiez qu’optimiser la chaleur de son lieu d’habitation est aussi important pour les enfants…

En effet, il faut essayer de diminuer la température ambiante !
Pendant les heures chaudes de la journée, il est conseillé de fermer les volets et les fenêtres à la mode méridionale afin d’empêcher la chaleur extérieure d’entrer dans la maison. On les rouvrira à la nuit tombante quand il fera plus frais.

Un ventilateur peut utilement refroidir la pièce. Mais ne le dirigeons pas vers l’enfant ! Posé au sol et dirigé vers un coin de la pièce, il refroidira d’autant mieux l’air si un linge mouillé ou mieux une bouteille d’eau congelée est placée devant lui.
En revanche, si vous êtes équipé d’une climatisation, attention au choc thermique en sortant. Adaptez progressivement l’enfant à la température extérieure en diminuant progressivement la clim.

Dehors, on privilégie les endroits frais, ombragés. Si vous promenez votre bébé en landau ou poussette, ne couvrez pas complètement ces derniers.
Enfin, en voyage, il faut s’arrêter régulièrement à l’ombre pour faire boire les enfants, aérer l’habitacle, se reposer.

Et, bien entendu, on ne laisse jamais un enfant au soleil, ni dans sa poussette, ni dans la voiture !

Partager sur :