Covid-19, déconfinement : comment gérer son stress ?

Yannick Benet, ostéopathe, nous parle de la gestion du stress

Nous sommes tous plus ou moins sujet au stress, mais la période incertaine actuelle peut avoir tendance à exacerber ce sentiment chez certaines personnes. Loin d’être anormale, le stress en situation exceptionnelle peut être gérer et apprivoiser. Yannick Benet, ostéopathe et business manager chez Néo Forma, nous livre quelques clés de lecture.

Avant tout, comment peut-on définir le stress et comment le reconnaître ?

Pour beaucoup d’entre nous, le stress est un sentiment de mal-être, c’est pourtant une réaction physiologique à une stimulation extérieure (qu’elle soit physique, mentale, sociale, ou même émotionnelle). Cette stimulation peut être également définie comme mineure ou importante, négative ou positive.

Ce stress entraîne une cascade de réactions : l’augmentation du rythme cardiaque, la constriction des vaisseaux sanguins, la montée d’adrénaline… assurant la réaction du corps à la situation. Si les stimuli face au stress persistent, cela donne lieu à différents malaises physiques et psychologiques. Ce sont les symptômes de stress :

  • Tensions musculaires
  • Troubles digestifs
  • Gain ou perte d’appétit
  • Migraine
  • Respiration courte ou difficile
  • Fatigue.

En conclusion, le stress est une réaction réflexe du corps devant une situation plus ou moins compliquée qui demande de l’adaptation.

Attention, la plupart du temps, les réactions de stress sont normales et utiles (par exemple : savoir réagir face à un examen médical important, faire face à un déménagement ou gérer un conflit avec un proche…).

En cette période particulière, y a-t’il, selon vous, un « pic » de stress ? comment l’expliquer ?

Isolement, quarantaine… L’actuelle pandémie à laquelle nous sommes confrontés est une réalité particulièrement inédite. D’autant plus que la source du stress est un événement traumatisant qui nous confronte tous (plus ou moins directement) à une menace de mort. C’est une charge émotionnelle difficile à contrôler.

Pour certains d’entre nous, elle a déjà eu des répercussions : de fatigue, de troubles du sommeil, peur de l’avenir, comment reprendre son travail.

Les réactions de chacun dépendent de beaucoup de facteurs (antécédents, âge, entourage…), elle affecte donc différemment les personnes :

  • Que ce soit sur le plan physique (je suis enfermé chez moi donc je mange tout ce que j’ai dans mes placards, ou au contraire, je m’épanouis dans les activités physiques en faisant du sport tous les jours à la maison),
  • Ou psychologique (je me laisse complètement aller car je suis déprimé de ne voir personne, ou bien, je profite de ce moment pour me recentrer sur moi-même et prendre du temps pour des activités que je n’ai pas le temps de faire d’habitude).

Dans ce contexte, il est évident que certaines personnes seront confrontées à du stress, de la déprime et de l’anxiété, plus qu’en temps normal.

Avez-vous quelques « astuces » à la portée de tout le monde pour combattre ce phénomène ?

Toutes ces manifestations et réactions liées au stress sont donc normales dans ce contexte de pandémie. Rassurez-vous, la plupart d’entre vous ont tout à fait les ressources pour s’adapter à cette situation.

Les astuces spécifiques au coronavirus :

  • Vous pouvez vous informer régulièrement sur l’avancée de l’épidémie sans toutefois que ça devienne une réelle obsession et que les chaines d’informations tournent en boucle sur votre télévision.
  • Méfiez-vous des flash infos venant de sources peu sûres,
  • Limitez votre temps libre à vous renseigner et à en parler,
  • Gardez le contact avec les gens qui vous entourent.

Le stress ne vient heureusement pas que du Covid-19, donc pour votre vie de tous les jours, voici mes autres astuces. Prenez-soin de vous en vous accordant des plaisirs, et exprimez vos émotions. Pensez à adopter une bonne hygiène de vie en mangeant équilibré, en pratiquant du sport, et en dormant suffisamment !!

Des exercices à pratiquer chez vous :

  • Respirez : avec l’exercice du 4/7/8. Détendez-vous, inspirez par le nez sur 4 secondes, coupez votre respiration 7 secondes, puis soufflez doucement par la bouche sur 8 secondes,
  • Etirez-vous : pour limiter les tensions et assouplir muscles et articulations souffrant du stress,

Le plus important, limitez les facteurs qui vous causent du stress, apprenez à déléguer (autant dans votre vie de famille qu’au travail), et si la situation perdure et que vous ne voyez plus le bout du tunnel, faites-vous aider.

Partager sur :