Secrétaire de direction : l’interface indispensable

Gerlinde, secrétaire de direction chez Mutuelle Just
Gerlinde, secrétaire de direction chez Mutuelle Just

Le 19 avril, c’est la fête des secrétaires et assistantes de direction. A la Mutuelle Just, nous fêtons donc Anne-Sophie, Elisabeth et Gerlinde. C’est cette dernière que nous vous proposons de découvrir aujourd’hui dans son quotidien.

Confinement oblige, c’est au téléphone que se déroule cet entretien alors qu’une cinquantaine de mètres nous séparent habituellement du bureau de Gerlinde au siège de la mutuelle. Pour le trouver, rien de plus simple : c’est la porte en face du bureau du directeur général.

Une secrétaire, plusieurs casquettes

Car Gerlinde en est l’assistante. « J’ai la double casquette d’assistante du directeur général et de celle du président du Conseil d’administration de la mutuelle, explique-t-elle. Mais c’est cette deuxième partie qui me prend le plus de temps ».

En effet, dans le cadre de sa mission auprès de Philippe Mixe, président de notre mutuelle solidaire, Gerlinde gère les interactions entre la structure et ses adhérents administrateurs, le bon déroulement des différentes instances et commissions, le suivi des rapports officiels et des relations avec l’organisme de contrôle des assurances… Des tâches multipliées par le nombre d’entités gérées par la mutuelle !

Une expérience solide

Pas de quoi effrayer toutefois cette professionnelle aguerrie. « Après un bac technologique au lycée Wallon de Valenciennes, j’ai tenté la fac de droit mais ça ne m’a pas plu, se souvient-elle. J’ai obtenu un premier job comme secrétaire aux consultations de l’hôpital de Valenciennes, puis je suis parti effectuer un contrat de qualification auprès de la chambre de commerce et d’industrie : j’y ai obtenu un diplôme universitaire en comptabilité et économie d’entreprise ». A la suite de cela, Gerlinde est embauchée au centre de formation de la CCI, celui-là même qui l’a formée. D’abord, en tant qu’assistante de formation, puis comme responsable. « J’ai terminé mon parcours là-bas comme responsable de l’école de gestion et de commerce (EGC) qui était encore à Valenciennes à l’époque. Mais, j’avais fait le tour de la branche formation de la chambre de commerce alors j’ai décidé de partir pour la Mutuelle Just ». C’était en 2005.

Polyvalence et confiance

Quinze ans plus tard, Gerlinde a bien évolué au sein de la structure. D’abord secrétaire du directeur général, elle récupère donc un rôle auprès du président du conseil d’administration suite à la fusion avec une autre mutuelle. Comme une marque de confiance supplémentaire, on lui confie également la gestion des services généraux : « Il s’agit de s’assurer que les agences et le siège de la mutuelle sont toujours en parfait état et de gérer la flotte automobile de la mutuelle ». Pour ce faire, elle a sous sa responsabilité Pierre, notre agent d’entretien, et des contacts réguliers avec nos prestataires de services.

De son propre aveu, Gerlinde apprécie cette diversité dans son travail, tout comme cette autonomie qu’elle a su obtenir par son sérieux et son abnégation. Une vraie reconnaissance qu’elle ressent encore plus depuis 2017 et l’arrivée de Ghislain Decobecq au poste de directeur général : « Notre directeur général a su mettre en place une ambiance de travail vraiment agréable, moins hiérarchisée. Tout le monde s’entend bien au niveau du personnel de la mutuelle, ça me plait énormément ». Un esprit mutualiste qui nous permet de tous nous associer pour souhaiter à Gerlinde, Elisabeth, Anne-Sophie et à toutes les secrétaires et assistantes de direction, une très bonne fête !

Partager sur :