« On connait nos interlocuteurs, ils sont à l’écoute et prennent en compte nos propositions »

Aujourd’hui, direction Marly, près de Valenciennes. Nous avons rendez-vous avec les représentants de l’Association des Anciens Salariés de PPG (AASPPG). A la Mutuelle Just, cette association est parmi celles qui comptent le plus d’adhérents et cela fait plusieurs années que ça dure.

C’est à l’étage d’une maison de ville que nous rencontrons Gérard, Béatrice et Moïse, respectivement président, trésorière et secrétaire de l’AASPPG.

Trouver une réponse à la fin de la mutuelle d’entreprise pour les retraités

Il y a plus de vingt ans, un groupe d’anciens salariés de PPG, société spécialisée dans la peinture industrielle, fait un constat : une fois sortis des effectifs de l’entreprise, les retraités ne bénéficient plus de la mutuelle collective de leur employeur. Ils ne peuvent plus prétendre qu’à des contrats individuels, aux prestations moins intéressantes et aux tarifs plus élevés. Une association est donc née, regroupant d’anciens salariés de PPG, afin de mettre en place un contrat collectif de complémentaire santé pour ses membres.

« Au départ, nous sommes restés dans la même mutuelle que celle de PPG, explique Moïse. Mais, très vite, les avantages que nous avions se sont délités. Alors, le président de l’époque a proposé aux membres du conseil de l’association de regarder ce qui se faisait ailleurs et avons choisi la Mutuelle Just ». Désormais, cela fait presque dix ans que la relation entre l’association et la mutuelle perdure.

Trouver la mutuelle la plus avantageuse pour son association

Et pourtant, ils reconnaissent eux-mêmes leur intransigeance : « Nous sommes chiants, il n’y a pas d’autres mots, acquiesce Gérard en souriant. Nous ne voulons pas forcément la mutuelle la moins chère, mais des garanties avantageuses pour nos adhérents. Nous nous intéressons à toutes les subtilités des contrats ».

Une vraie plus-value pour les 400 familles adhérentes à la Mutuelle Just qui bénéficient d’un vrai relais de la part de leurs dirigeants. « On fonctionne comme ça depuis plusieurs années, en partenariat et en confiance, souligne Moïse. On connait nos interlocuteurs, ils sont à l’écoute et prennent en compte nos propositions pour améliorer le contrat quand cela nous semble nécessaire ».

Un partenariat, basé sur l’écoute mutuelle, qui dure

Cette méthode semble fonctionner puisqu’au 1er janvier de chaque année l’AASPPG renouvelle sa confiance à notre mutuelle, alors même que tous les ans, elle lance un appel d’offres pour interroger le marché. « Notre vice-président nous aide à analyser nos chiffres tous les mois, précise Béatrice, la trésorière du groupe. Nous coachons nos adhérents pour qu’il n’y ait pas d’abus. Quand un membre de l’association se fait démarcher par une autre mutuelle, nous analysons avec lui les garanties et on se rend très souvent compte que notre contrat associatif reste le plus avantageux ».

L’association AASPPG recherche de l’efficacité, de l’écoute et de l’exigence : elle semble avoir trouvé son bonheur avec la Mutuelle Just.

Partager sur :