Directeur développement : « C’est le rapport qualité/prix/qualité de services qui doit primer »

Dans l’organisation de la Mutuelle Just, il est le service qui regroupe le plus grand nombre de collaborateurs. Le secteur développement est chargé d’accroitre le portefeuille d’adhérents et de fidéliser ceux qui nous font déjà confiance. Il joue un rôle primordial dans le maintien en bonne santé de votre mutuelle. Laurent, directeur de ce secteur stratégique, nous en dit plus.

Toujours élégant et alerte, Laurent nous reçoit dans son bureau. Au mur, une carte de la région Hauts-de-France et un tableau blanc rempli de calculs. « Toute structure doit penser à son développement. Ce n’est pas un gros mot, explique-t-il d’emblée. Nous devons sans cesse chercher de nouvelles parts de marché pour continuer à exister, nous développer et continuer à proposer une réelle qualité de service à nos adhérents ».

L’innovation comme réponse aux besoins des adhérents

Pour cela, un mot d’ordre : être à la pointe de l’innovation. « Quand Just a lancé une offre à destination des communes, personne d’autre n’y croyait, rappelle Laurent. Maintenant, toutes les autres complémentaires santé investissent ce créneau. Nous avons aussi été les premiers à proposer le remboursement des huiles essentielles ou de la cryothérapie, les premiers à mettre en place un forfait sport pour les affections de longue durée. L’innovation est dans notre ADN ». Selon lui, la taille de la mutuelle joue beaucoup : une petite structure permet une réactivité plus grande.

La qualité de service au centre des préoccupations

Autre valeur essentielle aux yeux du directeur développement : la qualité. Comme il le dit lui-même, un prix ne veut rien dire si on ne met pas en face des prestations. « Je pense qu’on vient chez Just pour la qualité de service. Nous avons la chance d’avoir un ancrage régional fort, des équipes commerciales et fidélisation efficaces et un conseil d’administration composé d’adhérents qui connaissent, de fait, les besoins exprimés et les points à améliorer. Nous sommes à l’écoute du marché, mais aussi de nos adhérents». Quand on lui parle de tarifs, Laurent est totalement transparent : « Sur le marché des complémentaires santé, nos produits sont correctement placés. Je ne suis pas fan des produits low cost. Encore une fois, c’est le rapport qualité/prix qui doit primer ».

Les collaborateurs, premiers ambassadeurs de la mutuelle

Pour innover, fidéliser, accompagner les adhérents et convaincre les potentiels adhérents, Laurent peut compter sur une équipe de 34 personnes. Pour celui qui est revenu à la Mutuelle Just en 2016 (après un premier passage entre 1998 et 2002) et dont tout le monde loue les qualités de manager, ces collaborateurs sont une vraie plus-value, un moteur même, dans son approche commerciale. « Concrètement, le premier contact avec la mutuelle se fait forcément via un collaborateur du développement, précise-t-il. Que ce soit par le centre d’appels, les conseillers en agence ou les chargés de développement, nous sommes le point d’entrée de l’adhérent et du potentiel adhérent. Les collaborateurs sont les premiers ambassadeurs de la structure et je suis persuadé que de leur motivation dépend en grande partie la fidélité des adhérents ».

D’où sa volonté de les aider à performer pour permettre à la mutuelle de rester en bonne place dans le paysage mutualiste français. « La Mutuelle Just est perçue comme une PME. Or, je trouve qu’on n’insiste pas assez sur sa gouvernance : il y a encore quelques années c’était une association loi 1901 ! Il y a une vraie histoire et un sacré chemin parcouru pour en arriver là où nous en sommes aujourd’hui ». Ce qu’est la Mutuelle Just aujourd’hui ? Une communauté de valeurs et solidaire qui compte 65 000 adhérents et que Laurent et son équipe participent chaque jour à faire vivre et à épanouir.

Partager sur :